Les glucides constituent l’un des trois macronutriments (avec les lipides et les protéines) de notre alimentation. Les glucides apportent de l’énergie (4 kcal/g), indispensable au fonctionnement normal de notre organisme.

 

Les glucides sont classés en différentes catégories en fonction de leur nombre d’unités de base :
Les sucres sont des glucides simples qui présentent une à deux unités de base (ex : 1 unité de base : glucose, fructose / 2 unités de base : saccharose = sucre de table ou lactose = sucre du lait).
Les glucides dits complexes comportent plus de 3 unités de base. L’amidon fait partie de ce type de glucides.

 

Les fibres correspondent à un type particulier de glucides qui ne sont ni digérés ni absorbés dans l’intestin grêle et qui possèdent par conséquent une valeur calorique moindre.

 

Par ailleurs, il existe de nombreuses matières sucrantes, autres que le sucre blanc (dit sucre raffiné) qui présentent un intérêt nutritionnel grâce à :
– un apport de vitamines, minéraux et autres composants antioxydants (ex : miel, sucre complet…);
– un pouvoir sucrant supérieur à celui du sucre blanc qui permet d’obtenir la même sensation sucrée qu’avec du saccharose mais avec une quantité moindre (sirop d’agave…) ;
– un index glycémique* plus faible que celui du sucre blanc (ex : sirop d’agave, sirop d’érable, sucre de coco…).

 

*L’index glycémique représente le profil d’élévation du taux de sucre dans le sang après consommation d’un aliment et permet donc de comparer des aliments glucidiques sur la base de ce critère. Cet index doit être utilisé avec précaution du fait d’une grande variabilité (selon l’aliment, la personne, le mode et la durée de cuisson, etc.) mais peut néanmoins aider les patients diabétiques dans le contrôle de leur glycémie.

 

Recommandations de consommation des glucides par le Programme National Nutrition Santé.

Les Français ne consomment pas suffisament de glucides. La part des glucides dans l’alimentation représente environ 45 % de l’apport total d’énergie contre 50 à 55% recommandés.

 

Le PNNS recommande d’augmenter notre consommation de glucides à près de 50% des apports énergétiques journaliers notamment :
– en favorisant la consommation d’aliments contenant de l’amidon (les féculents) ;
– en réduisant de 25% la consommation de sucres simples (boissons sucrées, friandises…) ;
– en augmentant de 50% la consommation de fibres.

Comprendre l’étiquetage nutritionnel :

Valeurs nutritionnelles moyennes Pour 100g
Energie220 kJ (52 kcal)
Matières grasses0,2 g
Dont acides gras saturés0,04 g
Glucides12,2 g
Dont sucres11 g
Fibres alimentaires1,97 g
Protéines 0,3 g
Sel0,2 g

Allégation « sans sucres ajoutés » selon le Règlement 1924/2006.

Exemple de produits Favrichon Sans Sucres Ajoutés

muesli tradition raisin noisette amande favrichon