1890

L’histoire de Favrichon commence il y a bien longtemps, en 1890, dans un petit village de la Loire…

Joseph Favrichon est pharmacien à Saint Symphorien de Lay, un joli village situé près de Roanne. Il rencontre cette année-là un abbé allemand pas comme les autres, Monseigneur Kneipp, qui va changer sa vie !

Comment ? Grâce à la transmission de sa méthode de soin basée sur la médecine douce, la thalasso, et une alimentation à base de céréales complètes. Toutefois, ce n’est pas rien ; ces techniques associées parviennent à guérir Louise, la fille de Joseph Favrichon, atteinte d’une fluxion de poitrine !

Alors trois ans plus tard, il décide de s’investir dans la fabrication de céréales. C'est pourquoi il achète les bâtiments d’une ancienne boulangerie dans le but d'y fabriquer des farines de céréales selon les recettes élaborées par Kneipp. Ainsi, il fonde le « Comptoir général des produits français de la méthode Kneipp ».

illustration
1912

Une génération plus tard…

Le fils de Louise Favrichon refuse ses biberons de farine traditionnelle… Dès lors son grand-père, Joseph, travaille essentiellement à l’élaboration d’une nouvelle recette de farine pour bébés, plus digeste. Le « Phosphogène » est donc né : mélange à base de farine de blé grillé, de farine de pois vert mais aussi de poudre d’os de Monseigneur Kneipp pour « fortifier les enfants ». Ce produit connaît un tel succès que la gamme se développera quelques années plus tard, avec des recettes ciblées selon les besoins spécifiques de chaque enfant.

La même année, les flocons d’avoine apparaissent dans la gamme des produits Favrichon.

produits-dietetiques-favrichon
1933

Une attention toute particulière portée à la nutrition

Joseph Vignon, digne descendant de son grand-père fondateur, donne d'ores et déjà à la marque une orientation résolument diététique. En plus des crèmes de céréales traditionnelles (orge, riz, avoine), la gamme s’élargie avec des produits nutritionnellement ciblés : farines maltées, pains de régime, etc.

produits-dietetiques-favrichon
1938

Petite révolution dans le milieu des céréales !

L’avoine a toujours été considérée comme intéressante par KNEIPP, du fait notamment de sa composition particulière.
Après de nombreux essais pour maîtriser cette précieuse céréale, Joseph met au point une nouvelle méthode de préparation du grain d’avoine. Objectif : améliorer la digestibilité de cette précieuse céréale. Son secret ? Dans un premier temps, l’avoine est cuite à la vapeur en continu puis elle est laminée entre deux cylindres, lui conférant ainsi une qualité supérieure et une conservation optimale.
Et voilà ! C'est ainsi que le flocon d’avoine que nous connaissons aujourd’hui est né.
A cette époque, les produits Favrichon sont principalement vendus en pharmacie.

label-produits-alimentaires-dietetiques
1941

Le savoir-faire céréalier entièrement maîtrisé !

Pendant la deuxième guerre mondiale, l’usine Favrichon a la chance de pouvoir garder son personnel car elle est classée « prioritaire » pour l’alimentation des enfants.

A la poursuite d’une qualité toujours meilleure, une ligne de décorticage et de nettoyage des grains d’avoine est installée ce qui permet d’assurer une maîtrise complète de la filière céréales. C'est-à-dire de la sélection directement chez l’agriculteur à la fabrication de ses céréales.

La même année, Favrichon crée par ailleurs le « café national » en torréfiant le malt d’orge et en l’additionnant éventuellement de figues et de gland. Les boissons de céréales Nectad’or, Malt soluble et Matimalt sont nées.

ancienne-photo
1960

Un expert de la nutrition

Petit à petit, les produits céréaliers diététiques se développent. A tel point que leur notoriété auprès des consommateurs évolue aussi. En effet, la gamme Favrichon est reconnue pour ses produits de qualité, sains et de surcroît à haute valeur nutritionnelle.

C’est à ce titre que la société participe à la création de la « Revue de la Diététique », dans laquelle une équipe de scientifiques publie ses recherches sur les aliments et la nutrition.

favrichon
1970

Précurseur dans le Bio

Toujours précurseur en matière d’alimentation saine, la maison Favrichon s’intéresse de près à cette nouvelle tendance dont on parle encore très peu : les produits fabriqués à partir de matières premières cultivées sans engrais ni traitement chimique de synthèse.

En 1973, pour la première fois, les produits Favrichon font référence à ce mode de culture sur leurs emballages. C’est le début des produits biologiques !
Et cet engagement dans le bio se perpétue toujours : aujourd’hui, 100% des produits Favrichon sont bio !

illustration
1977

L’innovation comme maître mot

Miam ! L’innovation ne s’arrête pas là, la société Favrichon installe par la suite une nouvelle ligne de transformation de céréales. Elle devient par conséquent la première en France à créer des céréales du petit déjeuner croustillantes.

A cette même époque, la famille des céréales du petit déjeuner s’agrandit avec les mueslis qui pointent le bout de leurs flocons...

illustration-muesli
2005

Agrandissement et coup de neuf pour l’usine !

Sous l’impulsion de la nouvelle direction, un grand plan d’investissements industriels est lancé pour la modernisation des locaux et équipements. A cette fin, les nouveaux ateliers d’enrobage des céréales, de mélange mais aussi de conditionnement entrent en fonctionnement en 2006.

Grâce à ces investissements l’entreprise se développe tout en bénéficiant d’un FADEL (Conseil Général de la Loire) et d’une aide du Conseil Régional. En augmentant ainsi sa capacité de production, l’entreprise peut continuer à répondre aux attentes toujours plus importantes de ses consommateurs et clients.

histoire-2005
2013

Lancement de la gamme CROSTI

Favrichon pense aussi aux enfants en leur proposant dorénavant une gamme ludique et colorée !
Si bien que, 8 recettes bio et gourmandes, dont 4 recettes sans gluten sont élaborées.
De délicieuses céréales soufflées ou fourrées : miel, chocolat ou noisettes, il y en a sans nul doute pour tous les goûts !

compo-crosti
2016

L’acteur incontournable des céréales bio

Riche d’un savoir-faire de plus de 125 ans, la maison Favrichon continue d’élaborer des recettes bio et gourmandes en perpétuant en outre les valeurs de son fondateur. Aujourd’hui, spécialiste des céréales du petit déjeuner, Favrichon maîtrise toutes les étapes de fabrication. Ce, dans le but de vous garantir une qualité mais également une traçabilité irréprochables.

En 2016, de nouvelles innovations voient désormais le jour au cœur de la gamme :
- l’arrivée du sachet souple refermable pour plus de praticité et une conservation optimale
- l’introduction de l’avoine sans gluten origine France dans une sélection de recettes.
J. Favrichon est ainsi devenu l’acteur incontournable des céréales du petit déjeuner, exclusivement distribué en magasins spécialisés bio.

illustration-muesli